Le Billet du Maire

Bien chers tous,
Notre pays est actuellement engagé dans le grand renouvellement de ses instances politiques nationales (Présidence de la République, Assemblée Nationale), le temps est donc peu propice au débat sur nos politiques locales.
Le résultat du premier tour des Présidentielles à Régny, comme celui du deuxième tour  (avec  le même taux de participation fort élevé de 82% dont il convient de se féliciter) s’est révélé, une foi de plus, très semblable aux résultats nationaux des différents candidats, à peu de choses près.
En toute logique, le 6 mai dernier dès l’issue du dépouillement à Régny (à 18h45), nous avions déjà le nom et même le score de notre nouveau Président, à qui - quelles que puissent être nos opinions – il convient de souhaiter bonne chance, dans l’intérêt de notre pays !
Le résultat  de ce scrutin sur Régny, bien dans la continuité des précédents, confirme les spécificités de notre corps électoral.
Ainsi, le vote des Régnyçois est très différent de celui des communes rurales alentour, notamment celles de la CoPLER : Il est remarquable que l’on vote à Régny, au premier tour comme au second, exactement comme à Roanne ou Riorges et pas du tout comme chez nos voisins de St Symphorien de Lay, Pradines ou St Victor sur Rhins, pour ne parler que des plus proches…
Je note que le vote FN à Régny au premier tour, même s’il est à mon goût beaucoup trop important (19,2%), l’est beaucoup moins que chez nos voisins où, partout, il a approché ou même dépassé les 30% (il est arrivé notamment en tête à St Symphorien de Lay !)
Ce vote, qui  va à l’encontre des valeurs républicaines, est incontestablement le signe d’un profond « mal être économique et social » dont nous devons tous prendre conscience.
Pour ma part, je souhaite que nous mettions tout en œuvre pour réduire ce mal-être sur Régny : Soutenir l’activité pour favoriser l’emploi, faciliter au quotidien la vie de nos concitoyens… C’est pour moi ce qui constitue les deux sens premiers de toute action publique.
Pour revenir à la gestion des affaires de notre Commune, nous venons de voter notre budget, celui d’une année de transition après les importantes réalisations de l’année 2011 (Maison de santé, assainissement, courts de tennis…).
En 2012, nous allons nous attacher à terminer les opérations en cours (dojo, mise en sécurité de la rue de Bassy, étang du chavenan), et à consolider notre budget pour pouvoir engager (en 2013) une dernière tranche de grosses opérations d’aménagement.


Le Maire,
Jean-François DAUVERGNE

Newsletter

Restez informé(e) : abonnez-vous à la newsletter.
Conditions d'utilisation