Les projets

LES BERGES DU RHINS

Berges du Rhins - RégnyLa requalification des berges du Rhins :
La Commune de Régny, riche de son glorieux passé industriel, s’est développée au cours du 19ème siècle le long de la rivière le Rhins, les industries textiles s’y implantant pour tirer partie de la qualité de son eau et de sa force motrice.
Le quartier des teinturiers et de la rue du pont a été le premier à voir fleurir des ateliers. Alors que se développaient en amont, dès la fin du 19ème siècle, de nouveaux sites industriels de plus grande importance, ces premières bâtiments construits sur un espace relativement restreint au pied du bourg médiéval ont progressivement été laissés à l’abandon.
Une partie de ces bâtiments ont été réaménagés après-guerre en logements ouvriers ; ils sont aujourd’hui, pour la plupart en état avancé de vétusté et de surcroît situés, pour certains d’entre eux, en zone de risque majeur d’inondation.


Ainsi, les objectifs de cette opération de requalification urbaine sont doubles :
1- Prévenir le risque d’inondation, matérialisé par la zone rouge du PPRI
2- Améliorer le cadre de vie urbain du bourg de Régny par un aménagement paysager (zone enherbée)  visant à dégager l’enceinte médiévale et recréer une relation « douce », axée sur les loisirs, entre la ville et sa rivière.

 

Le Projet

1.Démolition des cités Schneider et démolition partielle des cités Mollon

Les cités Schneider et Mollon sont d’anciennes usines textiles implantées le long du Rhins, reconverties pour partie, lors de la crise immobilière de l’après guerre,  en cités ouvrières des usines Jalla/Boussac. La plupart de ces immeubles, aujourd’hui vacants, sont aujourd’hui très dégradés et donnent une image très négative de ce quartier, à proximité immédiate du centre bourg. De plus, le PPRi (plan de prévention du risque d’inondation) de la rivière le Rhins, approuvé le 29/12/2009 et en vigueur sur la Commune, classe le site Schneider en zone rouge (risque fort) et le site Mollon en zone rouge, et bleu (risque faible) sur sa partie haute, le long de la rue du pont.


Du fait de la présence, rue des teinturiers, de deux familles de propriétaires occupants, la zone présente globalement un très fort risque.
D’après l’étude hydraulique du PPRi, le site Schneider, est susceptible d’être submergé par une lame d’eau comprise entre 1m40 et 2m avec des vitesses pouvant atteindre 1m50/seconde.
Concernant le site Mollon, l’arrière de la plateforme est susceptible d’être inondée d’environ 80cm d’eau avec des vitesses de 0m30/seconde.

Le bâtiment de l’arrière-cour, ne disposant d’aucune échappatoire, serait isolé en cas de montée des eaux.


Le scénario prévoit donc la démolition totale des bâtiments de cités Schneider et la démolition partielle du site Mollon.
Avec l’aide des fonds Barnier qui viennent d’être obtenus, les actions liées à la sécurisation du site vont être rapidement mise en œuvre. Les personnes résidant dans cette zone particulièrement exposée vont pouvoir être indemnisées dans des conditions économiques satisfaisantes pour pouvoir se reloger en dehors de la zone à risque.


Pour ce faire, la Commune poursuit avec EPORA le programme d’acquisition foncière et la préparation des travaux de démolition.
Coût estimatif de la phase 1
Acquisition des cités Schneider et Mollon : 675 523  €
Travaux de démolition et de mise en forme des terrains : 182 013  €
Total : 857 536 €

L’acquisition et la démolition des logements éligibles sont prises en charge par l’Etat (Fonds Barnier), pour les cités Schneider à 100 % et pour les cités Mollon à 80 %.
Pour les tènements non éligibles, EPORA rétrocède à la Commune le terrain nu pour 60 % du prix de revient global.
Ainsi le plan de financement global de l’opération de requalification s’établit comme suit :

Financeur Crédits affectés Taux de participation
Commune de Régny 141 699 € 16.5 %
EPORA 94 466 € 11 %
État 675 523 € 72.5 %
Total 857 536 €
100 %

 

2.Projet d’aménagement ultérieur du site

Aménagement des berges du Rhins à RégnyLe réaménagement du site est à mettre en parallèle avec la révision du POS en PLU (lien vers PLU) et l’étude d’aménagement global de centre bourg (lien vers EAGB). Les réflexions sur l’aménagement et le développement durable de la Commune ont commencé.  Plusieurs objectifs concernent les berges du Rhins :
Reconquérir les berges du Rhins en mettant en valeur les rives du cours d’eau et les espaces limitrophes,
Rénover et animer le centre historique avec la nécessité de créer un point de stationnement pour les manifestations importantes,
Développer un réseau de circulation piétonne, en particulier relier les secteurs d’habitat au Nord-est de la Commune et les équipements au sud-ouest (gare, collège, pôle sportif).


Ainsi, les travaux liés au réaménagement du site prévoient :

l’aménagement d’un circuit piétonnier (Rue Georges Fouillant – Jalla - cité Schneider – Place de l’Europe)
l’aménagement d’un circuit piscicole en rive gauche du Rhins
l’élimination du dépôt de matériel et matériaux en rive gauche
l’aménagement du stationnement Avenue de la Gare.

Le projet, qui ne pourra être réalisé qu’après le parfait achèvement du programme de rénovation engagé avec EPORA, n’est pas encore définitivement arrêté : il n’est ni décidé, ni engagé. Les financements indispensables à son éventuelle mise en œuvre (contrat de rivières, Conseil général… ) n’ont pas encore été mobilisés. L’utilisation immédiate des terrains laissés libres par la destruction des bâtiments reste encore à définir (parking, jardins ouvriers,…).

Cette question pourra être évoquée en comité consultatif.

Coût estimatif de la phase 2
Aménagement d’un circuit piétonnier : 90 000 € (acquisition foncière, démolition de murs, reconstitution de clôture)
Aménagement d’un circuit piscicole : 25 000 €
Élimination du dépôt de matériel et matériaux : 15 000 €
Aménagement du stationnement Avenue de la Gare : 15 000 €
Divers (Maitrise d’œuvre, imprévus,…) : 29 000 €
Total : 174 000 €

Les aménagements prévus pourront être subventionnés à hauteur de 35 % dans la cadre d’un contrat d’aménagement avec le Conseil général. Lire l'article sur l'Etude d'Aménagement Global du Bourg

Newsletter

Restez informé(e) : abonnez-vous à la newsletter.
Conditions d'utilisation